L'avez-vous en tête Le prix de votre bien immobilier
?
  • Agence immobiliere Nestenn
  • .
    .
    .
    >
  • Changez vos fenêtres et bénéficiez du crédit d'impôt !
  • Changez vos fenêtres et bénéficiez du crédit d'impôt !
    0
    71

    Changez vos fenêtres et bénéficiez du crédit d'impôt !

    Supprimé en juin 2018 du crédit d'impôt transition énergétique (CITE) pour des raisons budgétaires, le remplacement de vieilles fenêtres par des châssis plus performants est de nouveau pris en compte depuis le 1er janvier. Ce qu'il faut savoir sur cette mesure.

    De 100 euros par fenêtre...

    « Nous allons rélargir le crédit d'impôt transition énergétique aux changements de fenêtres. C'est un exemple concret d'aide aux Français qui font des travaux pour améliorer l'efficacité énergétique et donc baisser leur facture de chauffage », annonçait en décembre dernier François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire. Selon une étude réalisée par des professionnels du secteur et présentée mi-octobre aux pouvoirs publics, le remplacement d'une simple fenêtre par un double vitrage est comparable à l'isolation d'un mur, à surface égale.

    Mais, attention, la prise en compte du changement de fenêtre ne se fera pas dans les mêmes conditions que précédemment. Désormais, le crédit d'impôt ne concerne que les travaux consistant à passer d'un simple à un double ou triple vitrage. Il est plafonné à 15 % du coût des travaux et à 100 euros par fenêtre. Enfin les fenêtres doivent respecter un certain niveau de performance thermique.

    ...à 50 % de crédit d'impôt pour changer sa cuve à fioul

    Pour bénéficier du CITE, il faut être domicilié et travailler en France, réaliser des travaux de rénovation énergétique dans sa résidence principale, être propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit du logement. Le logement doit avoir été achevé depuis plus de deux ans. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise. Pour certains travaux, l'entreprise doit être certifiée RGE (reconnue garante de l'environnement).. Dans certains cas, le CITE peut aller jusqu'à 30 % des dépenses engagées, voire 50 % en cas de dépose d'une cuve à fioul. Ces dépenses sont toutefois plafonnées à 8 000 euros pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et 16 000 euros pour un couple soumis à imposition commune. Cette somme est majorée de 400 euros par personne à charge (200 euros par enfant en résidence alternée). Ces plafonds s'apprécient sur une période de cinq années consécutives. Par exemple, pour le crédit d'impôt 2019, le plafond s'applique aux dépenses réalisées entre 2015 et 2019.

    . Bon à savoir : Le CITE est cumulable avec l'éco-prêt à taux zéro sans aucune condition de ressources.