1203
  • Agence immobiliere Nestenn
  • .
    .
    >
  • Crédit : 3 astuces pour décrocher un prêt immobilier
  • Crédit : 3 astuces pour décrocher un prêt immobilier
    Crédit : 3 astuces pour décrocher un prêt immobilier

    Crédit : 3 astuces pour décrocher un prêt immobilier

    Depuis les recommandations du HCSF demandant aux banques de restreindre leurs conditions d'octroi aux crédits immobiliers, obtenir un prêt immobilier est plus difficile en 2020 et ce, malgré des taux très bas ! Quelles sont les astuces pour décrocher un prêt immobilier ?

    L’emprunteur en 2020 ressemble à celui de 2019. Il n’y a pas de grosse différence… Le profil idéal ? Une personne solvable qui présente le moins de risque possible.

    Astuce n°1 : une tenue de compte irréprochable

    Lorsque vous demandez un prêt, le banquier se penche sur vos relevés de compte des 3 derniers mois. Ce sont eux qui déterminent votre profil. Etes-vous un client sérieux qui sait tenir un budget et pourra rembourser son prêt en temps et en heure ? Etes-vous un panier percé ? 

    Vous voulez décrocher un prêt ? Trop de crédits en cours ou des défauts de paiement sont rédhibitoires. Un conseil : vous ne devez pas être à découvert durant les trois mois, voire sur les six derniers mois. A noter : il est plus facile de décrocher un prêt lorsque l’on a un emploi stable car justifier de revenus mensuels réguliers sécurise la banque sur votre capacité future à rembourser votre prêt.

    Astuce n°2 : ne pas vouloir dépasser 33% d’endettement

    Depuis les recommandations du HCSF (Haut Conseil de Stabilité Financière), les banques sont strictes sur ce point : l’endettement ne doit pas dépasser le tiers des revenus de l’emprunteur. Adaptez donc le montant réclamé à votre capacité d’emprunt. Et si vous avez des crédits en cours, mieux vaut les rembourser en amont.

    Astuce n°3 : avoir un bon apport

    Lorsqu’il souscrit un prêt immobilier, l’emprunteur doit financer à minima les frais de notaire, les frais de garantie et tous les frais annexes liés au crédit immobilier. C’est l’apport personnel qui finance ces frais. Dans l’idéal, il est donc préférable d’avoir un apport personnel correspondant à 10% de la somme empruntée. Cela facilite grandement la demande de prêt et vous permet de négocier une décote de taux.