7802
Le Prêt avance rénovation, comment ça marche ?
0
94

Le Prêt avance rénovation, comment ça marche ?

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique ? Depuis le 1er janvier 2022, il existe pour les propriétaires occupants de passoires thermiques, c'est-à-dire de logements classés « F » ou « G » au Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) et aux revenus modestes (souvent exclues des emprunts bancaires classiques) un prêt complémentaire aux aides existantes qui finance, en contrepartie d’une hypothèque, le reste à charge de travaux visant à réduire la consommation d'énergie (isolation, chauffage) : le Prêt avance rénovation (PAR). Son montant ? De 3 500 € à 30 000 €.


Vous remboursez lors de la vente du logement ou au moment de la succession

Créé par la loi Climat et résilience de 2021 et inspiré du Prêt avance mutation, le Prêt avance rénovation a été mis en place pour financer la rénovation des passoires thermiques, soit les logements classés « F » ou « G ». L’astuce ? Le capital emprunté est « soldé » lors de la vente du logement ou au moment de la succession.


Un prêt complémentaire garanti par une hypothèque

Ce prêt complète la part du coût des travaux non couvert par les aides (MaPrimeRénov', primes des certificats d'économie d'énergie, aides locales, éco-prêt à taux 0, TVA à 5,5 %). Son taux d’intérêt est au maximum de 2 % (sans frais de dossier, sans assurance emprunteur et sans indemnité de remboursement) et il est assorti d’une hypothèque sur le bien immobilier, complétée d’une garantie de l’État à hauteur de 75 % du montant du crédit, au cas où la valeur du bien ne le couvrirait pas.
Pour l’instant seules trois banques le proposent : La Banque Postale, le Crédit Mutuel et le CIC.

french
Continuer sans accepter
Votre vie privée est importante pour nous

En naviguant sur nos sites Nestenn, des cookies sont déposés sur votre navigateur. Cela nous permet entre autres d’assurer leur bon fonctionnement, de diffuser des publicités et du contenu personnalisé, de mesurer leur pertinence et ainsi de développer et d’améliorer nos outils.
Pour certains cookies, votre consentement est nécessaire. Vous êtes alors libre d’activer ou de désactiver les différentes catégories de cookies. Cependant, il est fortement conseillé d’activer tous les modules afin de bénéficier de toutes les fonctionnalités proposées par nos sites.
Bien évidemment, vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en consultant notre Politique de Confidentialité.

Réglages
Accepter les cookies