L'avez-vous en tête Le prix de votre bien immobilier
?
Nestenn Mont d'Or 69 sur M6 !
Nestenn Mont d'Or 69 sur M6 !
0
109

Nestenn Mont d'Or 69 sur M6 !

L’immobilier après le confinement : la quête du vert

Olivier ALONSO, Président du Groupe d’agences immobilières Nestenn, félicite Gérémie Pradinas, responsable de l’agence Nestenn de Champagne au Mont d’Or près de Lyon, pour son intervention du 8 mai 2020 sur le 1245 et le 1945 de M6. Des explications claires, limpides et efficaces.

Comme l’exprime l’animatrice de M6, deux mois de confinement ont fait évoluer les envies des urbains ; les familles qui ont passé cette période de confinement dans une petite surface sans accès extérieur, rêvent de verdure et d’espace. Les spécialistes de l’immobilier voient dès maintenant les demandes évoluer.

Gérémie Pradinas, franchisé du Groupe d’agences immobilières Nestenn, masqué comme il se doit en cette période de Covid-19, et respectant les gestes barrières, présente au reporter et au caméraman de M6, un duplex à ANSE dans le Rhône, de 86m² avec grand salon, cuisine et 2 chambres.

Gérémie Pradinas explique le changement de la demande depuis le confinement : « … on a la chance d’avoir une très grande terrasse pour cet appartement … cette terrasse-là donne sur un coin de verdure… on n’est vraiment pas dérangés par les voisins… pas de vis-à-vis… on peut manger en famille sur celle-ci sans aucun problème… ».

« Une terrasse qui change tout… » poursuit la journaliste de la chaîne ! Il y a quelques semaines avant le confinement, ce type d’appartement n’attirait la curiosité que de certains acquéreurs… Gérémie ne cache pas son enthousiasme : « …avant le confinement, c’était le genre de bien qui intéressait uniquement les clients qui aimaient ou souhaitaient vivre sur ce secteur. Nous sommes sur une commune située à une demi-heure de Lyon. Aujourd’hui, après le confinement, nous avons une recrudescence d’appels de clients potentiels qui viennent du centre-ville de Lyon et qui souhaitent sortir des grandes agglomérations trop cloisonnées à leur goût pour se mettre au vert, ce qui pour la reprise de l’immobilier est une très bonne chose ».

Olivier Alonso corrobore ce sentiment « … car, selon les analyses actuelles du secteur de l’immobilier, 1 français sur 5 souhaite changer de logement suite au confinement pour avoir un espace extérieur et plus de liberté ».