L'avez-vous en tête Le prix de votre bien immobilier
?
  • Agence immobiliere Nestenn
  • >
  • Lexique immobilier
  • >
  • Architecte des batiments de france
  • Architecte des bâtiments de France

    Définition Architecte des bâtiments de France

    L'architecte des bâtiments de France est le chef du Service Départemental de l'Architecture et du Patrimoine. C'est un fonctionnaire français d'encadrement supérieur, inscrit au sein du corps des architectes et urbanistes de l'État, et ayant choisi d'intégrer la section « Patrimoine ».

    L'architecte des bâtiments de France est engagé dans des missions de service public. Les missions telles que la gestion des espaces protégés consiste à veiller sur les abords des monuments historiques, les sites protégés, les secteurs sauvegardés et les zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager. Dans le cadre du contrôle de ces espaces protégés, tout type de construction ou autres projets requièrent la demande de permis de construire, de démolir, une déclaration de travaux, un permis de lotir, un certificat d'urbanisme..., à un architecte des bâtiments de France.

    Il veille aussi sur l'entretien des monuments classés et la conservation des édifices protégés. Il est le premier à déterminer et diriger toutes les interventions d'entretien ou de réparation devant être faites sur les édifices classés.

    Il est aussi conservateur des monuments d'État, affectés à la direction de l'architecture et du patrimoine du ministère de la Culture et de la Communication. Son rôle de conservateur est d'assumer le maintien, l'entretien et la sécurité courante des monuments sous sa responsabilité.

    Les architectes et urbanistes élèves, souhaitant devenir architecte des bâtiments de France, peuvent être recrutés grâce à trois différentes voies.

    La première étant un concours externe à options. Le candidat doit respecter certains critères tels qu'être âgé de moins de 40 ans au 1er janvier de l'année du concours ou être détenteur d'un diplôme, titre, certificat ou qualification lui permettant d'accéder au poste d'architecte des bâtiments de France.

    La seconde voie est réservée aux fonctionnaires et aux agents non titulaires de l'État ou des collectivités territoriales. Elle consiste en un concours interne, ouvert à tout âge tant que le candidat dispose de son diplôme d'architecte, ainsi qu'une justification d'au moins 5 ans de service public.

    Enfin, pour les diplômés en architecture, ayant plus de 40 ans, et justifiant au moins 8 ans de services effectifs, leur accès au poste d'architecte des bâtiments de France dépend de la réussite d'un examen professionnel.

    Une fois le concours réussi, chaque candidat se verra soumis à une formation d'un an, à l'École nationale des Ponts et Chaussées et l'École de Chaillot. Suite à la formation, un PFE devra être rendu, selon lequel l'architecte et urbaniste élève sera titularisé. Chaque année, 4 à 8 architectes des bâtiments de France sont recrutés, et titularisés par nomination ministérielle. La majorité des recrutés sont des architectes du patrimoine ayant fait leurs études à l'École de Chaillot, ou diplômé de science po, option urbanisme.

    ESTIMER MON BIEN
    C'est maintenant !
    Je débute mon estimation
    JE METS EN VENTE
    C'est maintenant !
    Nous contacter