NEWSLETTER

Newsletter - Décembre 2018
Info à la Une
L'immobilier, une place de choix dans le patrimoine des ménages
L'intérêt des Français pour l'immobilier ne se dément pas. L'enquête triennale de l'Insee sur le patrimoine détenu par les ménages début 2018 révèle que, sur les 13 700 ménages interrogés, 57,8 % sont ainsi propriétaires de leur résidence principale et 17,5 % possèdent un autre logement (résidence secondaire, logement vacant, loué ou mis à disposition gratuitement).

L'intérêt des Français pour l'immobilier ne se dément pas. L'enquête triennale de l'Insee sur le patrimoine détenu par les ménages début 2018 révèle que, sur les 13 700 ménages interrogés, 57,8 % sont ainsi propriétaires de leur résidence principale et 17,5 % possèdent un autre logement (résidence secondaire, logement vacant, loué ou mis à disposition gratuitement).

Les jeunes investissent davantage...

Si la détention de patrimoine immobilier augmente de façon importante avec l'âge, cependant, depuis 2010, les écarts se resserrent. En huit ans, la détention immobilière a le plus augmenté chez les jeunes ménages : +6,4 points pour les moins de 30 ans et + 4,7 points pour les trentenaires. Une accession à la propriété favorisée par des taux d'intérêts très bas et l'allongement des durées d'emprunt.

...alors que les seniors « désaccumulent »

Depuis 2010, la détention de biens immobiliers a baissé de 6,8 points chez les 50-59 ans et de 7,4 points chez les 60-69 ans. L'étude de l'Insee met en avant un accès à la propriété plus difficile pour les générations nées au tournant des années 1960 et une « désaccumulation » plus précoce pour celles nées dans les années 1950.

Les indépendants propriétaires

L'enquête de l'Insee révèle un autre aspect intéressant des actifs des Français : celui du patrimoine professionnel. Début 2018, 14,8 % des ménages détenaient un actif immobilier constitué par une entreprise, des terres, des bâtiments ou un fonds de commerce. Cette détention reste surtout liée à une activité professionnelle, présente ou passée. Près de 80 % des ménages dont la personne ou le conjoint exerce une activité d'indépendant (10 % de la population) en possèdent une part, en hausse de 5 points depuis 2015.