L'avez-vous en tête Le prix de votre bien immobilier
?
  • Agence immobiliere Nestenn
  • .
    .
    >
  • Il faut rester optimiste !
  • Il faut rester optimiste !

    Il faut rester optimiste !

    Interviewé mi-mai 2020 par Rachel CREVOISIER, journaliste d’ImmoMatin, Olivier ALONSO, Président du Groupe d’Agences Immobilières NESTENN, exprime son ressenti après deux mois de crise sanitaire.

    Comment le groupe d’agences immobilières Nestenn, a-t-il vécu cette période de confinement ?

    « L’annonce du confinement par le gouvernement a représenté un gros bouleversement puisque l’ensemble des agences immobilières françaises ont dû fermer leurs portes au public temporairement et ce, du jour au lendemain », explique Olivier ALONSO. « Afin d’accompagner au mieux nos franchisés, nous avons dû réagir très rapidement, en leur apportant un soutien juridique exhaustif. Notre seconde mission a été d’anticiper, dès le début de la crise, le déconfinement. Dans cette optique, nous avons beaucoup travaillé sur les questions d’ordre sanitaire pour aider les agences à être prêtes le jour J. Nous avons réalisé des guides dédiés à l’ensemble de nos franchisés et organisé des sessions de formation et d’informations. Pour éviter la propagation du virus, nous avons commandé plus de 80.000 masques, du gel hydroalcoolique, des hygiaphones pour sécuriser nos agences. La mise en place des gestes barrières et des protocoles sanitaires ont permis à nos agences Nestenn d’être opérationnelles pour rouvrir leurs portes à la clientèle dans les meilleures conditions » poursuit Olivier.

     

    Comment redynamiser l’activité des agents immobiliers Nestenn après le confinement ?

    « De facto, depuis la crise COVID-19, les agents immobiliers Nestenn travaillent différemment, en s’appropriant de nouveaux outils : visites virtuelles, signature électronique, visioconférences, évitant ainsi les interactions physiques. Nous avons également mis en place au sein du groupe d’agences immobilières Nestenn une garantie revente pour rassurer les acheteurs sur une éventuelle baisse des prix. Placer le client au centre des débats et se positionner comme conseils et partenaires pour rassurer les acheteurs comme les vendeurs, est essentiel pour redynamiser le marché immobilier », souligne Olivier ALONSO.

     

    Quel enseignement tirer aujourd’hui de cette crise ?

    « L’adaptabilité aux outils virtuels, aux nouvelles préconisations et à ce nouveau marché qui s’offre à nous ! L’efficience de l’agent immobilier doit être exponentielle. Une bonne qualification de la demande de l’acheteur et du vendeur est source de réussite pour l’avenir… » précise le Président du Groupe d’agences immobilières Nestenn.

     

    Un message à faire passer ?

    Il faut rester optimiste ! Malgré le contexte de crise sanitaire, voire de crise économique à venir, les besoins primaires de l’immobilier sont omniprésents et la pierre est toujours considérée comme une valeur sûre, que ce soit en ville ou à la campagne.