1120
  • Agence immobiliere Nestenn
  • .
    .
    >
  • Olivier ALONSO : Osez investir !
  • Olivier ALONSO : Osez investir !
    Olivier ALONSO : Osez investir !

    Olivier ALONSO : Osez investir !

    Thomas BINET, Animateur de l’émission « Osez Investir » a interviewé le président du Groupe d’agences immobilières Nestenn Olivier ALONSO, dimanche 3 janvier à 9h30 sur Sud Radio. La thématique abordée :  l’investissement immobilier.

    TB : 2020 vient de s’achever, quels enseignements en tirez-vous pour 2021 ?

    Olivier Alonso : … les enseignements que l’on peut en tirer, c’est que nous sommes face à une incertitude liée aux vagues successives de Covid-19. Mais, chez Nestenn, nous savons maintenant travailler avec le virus et sécuriser nos ventes. La très bonne nouvelle pour 2021, c’est que le gouvernement a ouvert la possibilité aux particuliers de mieux se financer. Nous sommes passés d’un financement qui ne pouvait pas dépasser les 25 ans, à un financement qui peut aller jusqu’à 27 ans. Nous avions aussi un taux d’endettement limité à 33%, qui à partir d’aujourd’hui passe à 35%. Pour les auditeurs qui nous écoutent, cette évolution offre la possibilité autant aux primo-accédants qu’aux autres acquéreurs, d’acheter des biens peut-être plus grands, ou dans des conditions plus favorables. Il s’agit d’un financement beaucoup plus souple et c’est une excellente nouvelle.

    TB : Olivier Alonso, est-ce que vous voyez repartir le marché en 2021, alors que sur le front de l’économie les mauvaises nouvelles sont attendues,… ?

    Olivier ALONSO : C’est une très bonne question Thomas. Ce que je constate, c’est qu’en 2020, malgré les deux vagues de la Covid-19, le chiffre d’affaires de nos agences Nestenn n’a baissé que de 4%, et c’est une très bonne nouvelle. Cela signifie qu’il y a toujours un engouement des particuliers pour l’achat immobilier. Il n’y a pas de crise immobilière, il y a une crise sanitaire… Je pense, nonobstant le fait de subir d’autres vagues Covid, que l’année 2021 devrait être malgré tout assez bonne, même si sur le plan économique, la France a beaucoup souffert.

    Vous souhaitez visionner l’échange dans son intégralité entre Olivier Alonso et Thomas Binet, rendez-vous sur : 

    https://www.youtube.com/watch?v=XNKTQpsOW6w