L'avez-vous en tête Le prix de votre bien immobilier
?
  • Agence immobiliere Nestenn
  • .
    .
    .
    >
  • Gestion locative, reposez-vous sur un professionnel
  • Gestion locative, reposez-vous sur un professionnel

    Gestion locative, reposez-vous sur un professionnel

    Perception des loyers, délivrance des quittances, réparations, régularisation des charges... sont autant de tâches qui incombent au bailleur dans le cadre d'une location. Et qui demandent un investissement personnel important. Et si vous confiez la gestion de votre location à un professionnel ?

    Qu'est-ce que la gestion locative ?

    La gestion locative de son bien immobilier correspond à l'ensemble des démarches à effectuer au quotidien une fois le logement occupé nécessaires au bon déroulement de la location : rédaction du bail, perception des loyers, délivrance des quittances, réalisation des diverses réparations, révision annuelle du loyer, régularisation des charges ou encore gestion des formalités de fin de bail. Toutes ces démarches demandent du temps et de bonnes connaissances sur la réglementation en vigueur.

    Le mandat de gestion locative

    Si vous optez pour un intermédiaire, vous devrez signer avec lui un « mandat de gestion locative ». Ne vous précipitez pas pour le choisir, rencontrez-en plusieurs avant de vous décider. Dans l'idéal, son agence doit se situer à proximité du bien immobilier afin qu'il puisse s'y rendre facilement, notamment en cas de problème avec le locataire.

    . À savoir : L'agent immobilier doit être en possession d'une carte professionnelle sur laquelle figure la mention « Gestion immobilière ». Le mandat de gestion doit faire apparaître une liste exhaustive des missions du professionnel.

    Le professionnel en gestion locative agira donc à votre place. Outre les tâches classiques, il pourra procéder également à la déclaration fiscale de vos revenus locatifs, s'occuper des réparations autres que locatives du logement, gérer les sinistres non couverts par l'assurance habitation du locataire, engager toute procédure en impayés contre le locataire (relances, recouvrement). Et, en fin de bail, il devra s'assurer que les formalités qui incombent au locataire (préavis, état des lieux de sortie, etc.) et au bailleur (préavis, état des lieux de sortie, restitution du dépôt de garantie, etc.) sont respectées.

    Les pouvoirs conférés par le mandat de gestion

    Au-delà de la pure gestion locative, le mandataire d'un contrat de gestion locative peut :
    - vous représenter dans les assemblées générales de copropriété ;
    - payer les charges, impôts et services en respectant les délais légaux ou d'usage ;
    - souscrire une assurance sur l'immeuble ou au titre des pertes de loyers et dégradations locatives ;
    - préparer les éléments qui vous permettent d'établir vos déclarations fiscales.

    Combien ça coûte ?

    Les frais de gestion locative peuvent être facturés au forfait ou en fonction de certains critères propres à votre bien, comme le type de bien (maison, appartement, parking, local commercial), le nombre de pièces et éventuellement la surface, la localisation, les atouts (travaux récents, proximité des transports...), le nombre de biens à gérer et, bien entendu, le montant du loyer et des charges. Compter en moyenne entre 5 et 10 % du loyer annuel. Faites attention si ces frais s'entendent HT ou TTC. De manière plus générale, il faut regarder attentivement les prestations incluses dans le mandat de gestion afin d'éviter tous frais de gestion immobilière ultérieurs non prévus.